Randonnée sur le Chemin Stevenson de Florac à Cassagnas en Lozère via la Salle Prunet, Balazuègnes, St Julien d'Arpaon, les Cros Bas, la Mimente et le Vivier.

 

Chemin Stevenson: de Florac à Cassagnas

GR70 Chemin de StevensonHuitième étape: 16 km, +330m
Le lendemain est un dimanche, cela fait huit jours que nous sommes partis. Les rues de la ville sont plutôt désertes. L'ocre des maisons de calcaire est éclatante sous le soleil clair du matin. Florac est calmement gardée sous les murailles des falaises qui la domine et se mirent dans l'eau. Nous sommes définitivement au pays du soleil, sous un ciel estival et pourtant en octobre.

Un pont au dos d'âne marqué nous fait franchir le Tarnon et rejoindre la vallée de la Mimente. C'est son cours qui guide toute l'étape du jour, facilement, sans dénivelé à travers la châtaigneraie pour commencer puis sur le tracé d'une ancienne voie ferrée. Les feuilles de châtaignier ne se trompent pas de saison et leurs différents jaunes s'illuminent au soleil tandis que les bogues jonchent le chemin.

GR70 Chemin de StevensonAprès la pause de midi, sous les ruines du château de Saint-Julien d'Arpaon, nous changeons de rive et pour l'après-midi, sur le versant sud nous n'aurons plus que l'ombre des tunnels de la voie ferrée désaffectée. Etonnamment, les ânes passent dedans avec indifférence ; il n'en est pas de même pour moi, toujours marquée par l'important labeur fournit en d'autres temps pour ce genre d'ouvrage et devenu inutile. D'ailleurs, le contraste est frappant, sur l'autre bord, travaillent de grosses pelleteuses car la route d'Alès s'est éboulée la veille et l'axe routier doit être vite rétablie.

La tranquillité de l'étape entraîne un relâchement de l'attention, et ce n'est que presque arrivés au bout que se remarque l'absence de Pierre, je le croyais devant ayant oublié que juste au départ après le repas, il s'était arrêté pour photographier des tombes protestantes. Isolées, fleuries et toutes simples, il est vrai que celles-ci sont souvent jolies, mais, nous n'avons plus Pierre.

Sac posé à l'étape, un demi-tour s'impose en trottinant, trop tard, il arrive ayant réparé seul une erreur de pont.et allongé l'étape pour lui du coup. Mea culpa !

Notre hébergement se situe dans une ancienne gare, isolée loin sous le village dont elle dépend, face à la forêt. Le soir est tout calme. Denis, Laurent et moi en profitons pour nous lancer dans un tour nocturne, et il est vraiment très noir, nous ne voyons même pas nos silhouettes respectives. Mais, c'est curieux, car au-dessus de ce noir d'encre qui baigne le sol, règne un autre monde, tout étoilé en ce même soir.Et, ajoutant à l'atmosphère envoûtante, la nuit résonne.

Tout près, il y a des chouettes, et puis, plus loin, ce que nous prenons d'abord pour des chiens, avant que le son se rapproche et que d'autres cris semblables lui répondent. En ce début octobre, c'est le brâme du cerf qui nous encercle. Et nous n'y voyons goutte, pas une lumière artificielle si ce n'est de temps à autres les phares d'une auto, esquivés avec inquiétude dans le fossé car vraiment nous n'y voyons rien. C'est une nuit fantastique, dans tous les sens du terme. par Catherine Revel

 

 

L'Etoile Maison d'hôtes à La Bastide Puylaurent entre Lozère, Ardèche et Cévennes

Ancien hôtel de villégiature avec un magnifique parc au bord de l'Allier, L'Etoile Maison d'hôtes se situe à La Bastide-Puylaurent entre la Lozère, l'Ardèche et les Cévennes dans les montagnes du Sud de la France. Au croisement des GR7, GR70 Chemin Stevenson, GR72, GR700 Voie Régordane (St Gilles), Cévenol, GR470 Sentier des Gorges de l'Allier, Montagne Ardéchoise, Margeride, Gévaudan et des randonnées en étoile à la journée. Idéal pour un séjour de détente.

Copyright © gr70-stevenson.com